Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

IUT de Saint-Nazaire
Département Génie Chimique - Génie des Procédés
58 rue Michel Ange - BP 420
44606 Saint-Nazaire CEDEX
admigchi@univ-nantes.fr

Secrétariat :
Monique JALLAIS
Tél. 02 40 17 81 30
 

Direction du département :
Agnès MONTILLET et Matthieu FRAPPART
Tél. 02 40 17 81 31

Directeur des études :
Stéphane AOUSTIN
Tél. 02 40 17 81 32

Responsable des stages :
Walid BLEL
Tél. 02 40 17 81 33
 

Détails

Présentation

Génie Chimique - Génie des Procédés
                                                                                    
Le DUT Génie Chimique - Génie des Procédés de Saint-Nazaire dispose des deux options définies par le programme national :
  • l'Option Bioprocédés
  • l'Option Procédés
Le choix entre les deux options est fait en fin de première année (semestre 2), les étudiants ont ainsi le temps de se renseigner avant de choisir leur option (réunion de présentation des options, discussion avec les étudiants de deuxième année...).

Objectifs

Le technicien supérieur en Génie Chimique - Génie des Procédés participe en collaboration avec l'ingénieur, à la conception, à la mise en œuvre et à l'optimisation des procédés industriels de transformation de la matière en produit fini.

  • Il met au point le mode opératoire de fabrication afin d'assurer une production industrielle stable.
  • Il caractérise différents procédés et installations, les dimensionne et conçoit leurs appareillages.
  • Il réalise les opérations de réaction, de transformation et de purification de la matière  et analyse les résultats.
  • En unité pilote, il effectue les essais et teste les équipements.
  • En bureau d'études, il dimensionne les appareillages et réalise les schémas d'installation.
  • En production, il est responsable de la conduite d'unités et assure la maintenance des installations.
  • Compte tenu des nouvelles exigences réglementaires, la qualité, la sécurité et la protection de l'environnement sont devenues ses préoccupations majeures.

Différences entre les deux options :

Le technicien supérieur Bioprocédés valorise des produits générés par la transformation des matières premières en utilisant l'ingénierie du vivant afin d'avoir une production plus efficace, moins polluante et plus économe en énergie. Cela implique donc des formations spécifiques en génie biochimique, en biochimie et en microbiologie. Par suite, les compétences plus spécifiques attendues pour un ou une futur(e) diplômé(e) de cette option sont :

  •  De réaliser des opérations de réactions (bio-réacteurs, fermenteurs...), de transformation et de purification de la matière (stérilisation, séparation, filtration, séchage).
  •  De traduire concrètement les concepts des bio-procédés.
  •  D'appliquer les règles d'hygiène, de qualité et de sécurité spécifiques aux bio-procédés.

En option Bioprocédés, l'insertion professionnelle des diplômés se fait principalement dans les secteurs d'activités : des bio-procédés, de l'agroalimentaire, des industries pharmaceutiques et cosmétiques, de l'environnement (traitement biologique de l'eau, de l'air et des déchets).

Bioprocédés

Les enseignements spécifiques à l'option Procédés concernent plus particulièrement :

  • les études théoriques et technologiques des réacteurs chimiques,
  • les opérations de séparation (distillation et colonnes industrielles),
  • la chimie (minérale, organique et industrielle).

En option Procédés, l'insertion professionnelle des diplômés se fait principalement dans les secteurs d'activités comme la chimie finie, la chimie lourde, les industries pharmaceutiques, le pétrole et la pétrochimie, l'environnement (traitement de l'eau, de l'air, des déchets), les énergies renouvelables, les matériaux (caoutchouc, verre et céramique), les industries textiles ou papetières, l'automobile, l'aéronautique, ...

Lieux

Saint-Nazaire

Responsable(s) de la formation

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac

Formation(s) requise(s)

Les baccalauréats S, STL ainsi que les très bons dossiers pour les baccalauréats professionnels de la spécialité Industrie des Procédés permettent l'accès à notre formation.
Le département ouvre également ses portes cette année aux bacheliers de la série STI2D (spécialités : innovation technologique et éco-conception ITEC ou énergies et environnement EE).
Peuvent être admis dans les mêmes conditions, les titulaires de Diplôme d'Accès aux Études Universitaires (DAEU).
L'admission est également ouverte aux étudiants désirant se réorienter.

Public ciblé

Qualités requises : Être plutôt attiré par tout ce qui est concret et être curieux, aimer expérimenter, avoir aussi du goût pour les matières scientifiques, avoir l'esprit d'initiative, aimer les responsabilités et travailler en équipe.

Modalités de candidature

L'admission en première année se fait sur titres (Bac S, STL ou Pro) sur examen du dossier scolaire des candidats (jury d'enseignants et de chercheurs du département). Les notes de maths et de physique/chimie sont particulièrement regardées ainsi que les appréciations des professeurs.

Programme

Organisation générale de la formation

La première année du DUT (semestres 1 et 2) est commune pour les deux options enseignées. Le choix de l'option ne se fait qu'à la fin des deux premiers semestres.
Le D.U.T. de Génie Chimique - Génie des Procédés comporte :

  • En tronc commun :
    • Un enseignement principal théorique et pratique de génie des procédés, qui constitue l'essentiel de la formation : mécanique des fluides, thermodynamique, échanges thermiques, opérations unitaires (distillation, extraction...), réacteurs chimiques, qualité, sécurité, environnement, automatisme, régulation, conduite des procédés, ...Cet enseignement intègre à la fois la représentation graphique (dessin industriel, D.A.O., schémas) et les aspects technologiques des appareillages.
    • Un enseignement général de mathématiques appliquées, de physique et de chimie destiné à donner à l'étudiant les bases nécessaires à la compréhension des lois qui lui sont enseignées en Génie Chimique - Génie des Procédés.
    • Un enseignement de formation générale et d'anglais orienté vers la communication et l'expression.
    • Un enseignement destiné à permettre à l'étudiant de construire son parcours personnel et professionnalisé.
    • Des projets tuteurés et un stage en entreprise complètent la formation.
  • Deux options au choix (semestres 3 et 4)
    • Option Procédés : Les enseignements spécifiques à cette option concernent principalement le génie des procédés (étude théorique et technologique des réacteurs chimiques, opérations de séparation : distillation et colonnes industrielles) et la chimie (minérale, organique et industrielle).
    • Option Bioprocédés : Les bio-procédés consistent à valoriser des produits générés par la transformation des matières premières d'origine animale et végétale, ce qui implique des formations spécifiques en biochimie et microbiologie. Les enseignements de procédés spécifiques à cette option concernent principalement les réacteurs biologiques et les bioprocédés (conservation, séchage, séparation ...).

Contenu de la formation

Durant la 1re année du DUT, les étudiants acquièrent des bases scientifiques classiques (Pôle scientifique) et des bases spécifiques au Génie des Procédés (Pôle procédés).

Cette 1re année assure donc une solide formation en procédés mais aussi des notions générales sur l'économie, la communication, la législation, le social et l'humain (pôle culture générale).

  • Pôle scientifique (1re année, semestres 1 & 2) :
    • Mathématiques appliquées (algèbre, analyse)
    • Physique (métrologie, instrumentation, électrotechnique, électricité)
    • Chimie (structure de la matière, thermodynamique chimique (évolution des réactions), thermochimie (échange d'énergie), équilibres chimiques, cinétique chimique appliquée)

  • Pôle procédés (1re année, semestres 1 & 2) :
    • Mécanique des fluides (écoulement des fluides, étude des pompes, mesures de débit, ...)
    • Thermodynamique-énergétique (études des principes généraux puis étude des turbines à vapeur, à gaz, des moteurs à explosion et des machines frigorifiques)
    • Échanges thermiques (modes de transfert de chaleur, éléments de dimensionnement des échangeurs de chaleur)
    • Séparations solides-fluides (écoulement en milieu poreux, filtration, fluidisation, décantation, ...)
    • Protection de l'environnement (traitement de l'eau potable)
    • Bilans (matière, énergie....)
    • Techniques graphiques (Dessin Assisté par Ordinateur (DAO), Bureau d'Etude, Dessin Industriel)
    • Matériaux (Résistance des Matériaux (RDM), corrosion)

  • Pôle culture générale (1re année, semestres 1 & 2) :
    • PPP (Projet Personnel et Professionnel)
    • Anglais
    • Informatique-Bureautique
    • Communication-Economie
    • Hygiène-Sécurité-Environnement-Qualité

La deuxième année du DUT, pour l'option Bioprocédés (semestres 3 & 4), porte sur l'étude des grands procédés de l'industrie agroalimentaire et pharmaceutique. L'accent est donc mis particulièrement sur les bio-séparations. Le pôle Bio-procédés présente donc des enseignements reliant le domaine biologique et les procédés physiques. Des sciences de base (pôle scientifique) ainsi que des enseignements du pôle culture générale restent aussi à l'emploi du temps.

  • Pôle bioprocédés (2e année, semestres 3 & 4) :
    • Microbiologie (bactéries, levures et moisissures, virus, cellule animale, notions de génétique microbienne et de microbiologie industrielle)
    • Réacteurs biologiques (cinétiques enzymatiques, microbiennes, fermenteurs agités, contraintes de sécurité, agitation, aération, stérilisation)
    • Génie des bio-procédés (bioénergétique, influence du conditionnement sur la préservation et la conservation de la matière biologique)
    • Transfert de matière-opérations unitaires (distillation, équilibres entre phases, extraction, cristallisation)
    • Techniques séparatives et environnement (opérations unitaires, absorption, adsorption, désorption, coagulation, floculation, évaporation, séparation par membranes, traitement des effluents gazeux, liquides et des déchets, technologie et dimensionnement des colonnes industrielles)
    • Programmation
    • Simulation de procédés

  • Pôle scientifique (2e année, semestres 3 & 4) :
    • Biochimie (acides aminés, glucides, lipides, réactions biochimiques, applications industrielles)
    • Chimie (analytique, organique, minérale, industrielle)
    • Mathématiques appliquées (analyse numérique, probabilités, statistiques)

  • Pôle culture générale (2e année, semestres 3 & 4) :
    • Anglais
    • PPP (Projet Personnel et Professionnel)
    • Communication

La deuxième année de DUT pour l'option Procédés (semestres 3 & 4), porte sur l'étude des grands procédés de l'industrie chimique. Le pôle procédé met l'accent sur les opérations unitaires (réacteurs, procédés de séparation), la conduite et le contrôle des procédés. Des sciences de base (pôle scientifique) ainsi que des enseignements du pôle culture générale restent aussi à l'emploi du temps.

  • Pôle scientifique (2e année, semestres 3 & 4) :
    • Chimie (analytique, organique, minérale, industrielle)
    • Mathématiques appliquées (analyse numérique, probabilités, statistiques)

  • Pôle procédés (2e année, semestres 3 & 4) :
    • Réacteurs (continu, discontinu, bilans, dimensionnement, temps de séjour, technologie, agitation mécanique)
    • Transfert de matière-opérations unitaires (distillation, équilibres entre phases, extraction, cristallisation)
    • Techniques séparatives et environnement (absorption, adsorption, désorption, coagulation/floculation/décantation, évaporation, séparation par membranes, traitement des effluents liquides, de l'air et des déchets, technologie et dimensionnement des colonnes industrielles)
    • Conduite-automatisme-régulation
    • Programmation
    • Simulation de procédés
    • Sécurité des procédés
    • Bureau d'études (étude de cas et étude de procédés)

  • Pôle culture générale (2e année, semestres 3 & 4) :
    • Anglais, LV2
    • PPP (Projet Personnel et Professionnel)
    • Communication

Cette seconde année s'achève (au semestre 4), quelque soit l'option choisie, par :

  • Un projet tutoré
  • Un stage industriel de 10 semaines minimum

Le stage est l'occasion de rassembler et d'appliquer ses connaissances à une étude ou à la résolution d'un problème réel ; le suivi et l'encadrement sont assurés par un enseignant et un professionnel.

Il s'agit de développer l'initiative et l'autonomie de l'étudiant (gestion des études, acquisition des méthodes de travail) ; ces projets sont réalisés en liaison étroite avec les enseignants dans le but de mettre en application ou d'approfondir les enseignements dispensés aux cours des deux années.

Temps plein

Le temps de présence moyen des étudiants en enseignement (CM, TD, TP) est de 30 heures hebdomadaires, soit 1800 heures réparties sur deux ans.
Pendant la formation, vous suivrez 21 % d'heures de CM / 41 % d'heures de TD / 38 % d'heures de TP.
Un stage en milieu professionnel de 10 semaines est prévu en semestre 4.

Le contrôle des connaissances est réalisé par contrôle continu (environ deux contrôles par semaine).
  • Le DUT étant organisé en quatre semestres, l'obtention du DUT passe par la validation de ces 4 semestres.
  • Pour valider un semestre : il faut obtenir 10/20 en moyenne générale sur l'ensemble des matières affectées de leur coefficient. De plus, les différentes matières étant organisées en unités d'enseignement, il est également nécessaire d'obtenir, au minimum, 8/20 à chacune de ces unités.
  • Un seul redoublement est autorisé au cours de la scolarité à l'IUT (sur avis du jury).

Et après ?

Niveau de sortie

Année post-bac de sortie

Bac+2

Niveau de sortie

Niveau III

Poursuites d'études

L'IUT assure une formation professionnalisante en vue d'une intégration immédiate dans la vie active. Toutefois, une grande partie des étudiants poursuivent leurs études.

Selon les résultats obtenus et la motivation des diplômés, les possibilités offertes sont :
- Faire une année d'études complémentaire : année de spécialisation, licence professionnelle, formation offrant une double compétence (technico-commercial...). Notre département dispose d'une licence professionnelle "l'Outil Informatique pour le Génie des Procédés".
- Entrer en deuxième cycle universitaire (L3, puis Master).
- Entrer sur dossier dans diverses écoles d'ingénieurs en France (ENSI, INSA, réseau Polytech, UTC...). A Saint-Nazaire : département Génie des Procédés et Bioprocédés de Polytech Nantes.
- Suivre des études à l'étranger dans le cadre du D.U.E.T.I. à l'Université de Breda (NL) ou l'Université d'Edimbourg (GB).

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité

Les domaines industriels constituant les principaux secteurs d'emploi des étudiants du DUT Génie Chimique - Génie des Procédés option bio-procédés, correspondent à des secteurs aussi variés que :

  • l'agroalimentaire (production de levures de panification, de protéines, d'arômes « naturels » par des champignons filamenteux...)
  • les industries chimiques "fines": cosmétiques, pharmaceutiques (production d'antibiotiques...)...
  • l'environnement : traitements biologiques des eaux, de l'air, des déchets...
  • l'énergie : biocarburants, énergies renouvelables (méthanisation, biohydrogène...)...
  • les analyses et biocapteurs (application des biocapteurs dans l'industrie alimentaire, analyses des protéines...)

Les domaines industriels constituant les principaux secteurs d'emploi des étudiants du DUT Génie Chimique - Génie des Procédés option procédés, correspondent à des secteurs aussi variés que :

  • Les industries chimiques "lourdes" : pétrochimiques, métallurgiques...
  • Les industries chimiques "fines" : cosmétiques, pharmaceutiques...
  • L'environnement : traitement des eaux, de l'air, des fumées, des déchets...
  • L'énergie : pétrole, électricité, nucléaire, bio-carburants, énergies renouvelables...
  • L'agroalimentaire...
  • Diverses industries : caoutchouc, verre et céramique, textiles et papetières, automobile, microélectronique, construction aéronautique...